Coordination scientifique des travaux de caractérisation et d’évaluation du pouvoir autoépurateur des transferts rivière/nappe, vulnérabilité et pollution des captages AEP en nappe alluviale

Numéro de l'action C57

Thème Changement Climatique et Ressources (CCR), Flux polluants, écotoxicologie, écosystèmes (FPEE)

Site OHM Vallée du Rhône

Le projet porte sur la compréhension de l’effet filtre des berges : il est essentiel pour établir un diagnostic quantitatif de l’effet autoépuratoire de considérer de façon couplée la dégradation biochimique et l’intensité des flux d’eau incluant éventuellement des effets de dilution par des apports d’eau moins chargée mais de signature chimique similaire. Il convient donc de développer des stratégies d’étude, des instrumentations de sites et des protocoles de recherche spécifiques à l’étude des berges, alliant diversité des cas de figures (comparaison inter-sites) et pluridisciplinarité des approches (croisement des compétences hydro-bio-chimiques). L’action est centrée sur deux sites alluviaux exploités par des pompages d’eau potable, l’un en amont de Lyon (le site de Crépieux-Charmy) l’autre en amont d’Avignon (les sites de Jouve et de la Barthelasse

Projet de recherche Zabr, soutenu par l'agence de l'eau RMC

Soutien : Agence de l’Eau RMC

Coordination : Didier Graillot

Équipe pilote : École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne

Bouton retour en haut de la page