Site Vallée de l’Ain, Confluences et (dis)-Continuités

Périmètre scientifique

Le site atelier Vallée de l’Ain, Confluences et (dis)-Continuités, labélisé par la ZABR en juin 2019, vise à permettre aux équipes de recherche de s’intéresser collectivement aux (dis)continuités spatio-temporelles physiques, biologiques et sociales dans un hydrosystème à fortes contraintes physiques (ex : courants forts, chaleurs fortes, assèchements), à forte variabilité spatiale (barrages, refuges et confluences) et temporelle (ex : assecs, crues et éclusées). Les thématiques générales des études seront mises en relation avec les transferts, réponses et dynamiques des méta-populations / méta-communautés et avec les trajectoires sociales et historiques.

Caractérisé par de nombreux aménagements hydrauliques, le site est actuellement géré par divers acteurs publics et privés qui hiérarchisent inégalement les enjeux relatifs aux cours d’eau, ce qui ne manque pas de poser des questions de gouvernance (notamment pendant la saison estivale).

La dimension réticulaire du site atelier ouvre des perspectives d’étude des liens entre les cours principaux de l’Ain et du Rhône et de leurs affluents et permettra donc d’aborder des problématiques portant sur les refuges, les systèmes sources en dynamique des populations, la dispersion à large échelle pour améliorer les connaissances sur les mécanismes de structuration des méta-populations et méta-communautés, le développement de modèles de flux de polluants, ou encore les questions de dépendance amont-aval entre les usagers.

Périmètre géographique

Le site atelier Vallée de l’Ain est une partie du réseau hydrographique de la rivière d’Ain et du Rhône composé :

– d’un cœur de site composé de la Basse Rivière d’Ain, du Rhône entre Sault-Brénaz et Jons et de l’Albarine. Le cœur du site d’étude est un réseau hydrographique d’environ 150 km dont l’originalité est d’être soumis à des forçages physiques importants (barrages, assecs, écluséesde l’Ain et du Rhône) et à des opérations de restauration physique. Il s’agit d’un territoire dense en (dis)continuités (spatiales et temporelles) et très équipé en descriptions habitat.

– d’une zone périphérique – constituée du bassin amont de l’Ain, du Rhône et d’autres affluents –en lien fonctionnel avec le cœur de site, même si elle ne fait pas l’objet du focus principal.

Productions

Acteurs

Responsables

Sara Puijalon, Lehna, Université Lyon 1
Hervé Capra, Riverly, Inrae
Yves-François Lelay, EVS, ENS Lyon

Partenaires industriels et opérationnels
  • Syndicat de la rivière Ain aval et de ses affluents (SR3A)
  • Le Parc Naturel Régional du Jura
  • Le Conseil départemental du Jura
  • L’Agence de l’Eau RMC
  • EDF
  • Agence Français pour la Biodiversité (AFB)
Bouton retour en haut de la page